| LUDOVIC TRARIEUX   |   HISTOIRE DU PRIX  | 1985 : LE PREMIER PRIX  |  PRIX 2018  | Le Livre d’Or  | PRIX 2020  | INFORMATIONS

 

Logo Prix Ludovic-Trarieux

  Prix International des droits de l’homme Ludovic-Trarieux
Ludovic-Trarieux International Human Rights Prize
Premio Internacional de Derechos Humanos Ludovic Trarieux
Internationalen Ludovic-Trarieux-Menschenrechtspreis
Prκmio Internacional de Direitos Humanos Ludovic Trarieux
Premio Internazionale per i Diritti Umani Ludovic Trarieux
Ludovic Trarieux Internationale Mensenrechtenprijs

"L’hommage des avocats à un avocat "

 

 

2020
L’Hommage du Jury du Prix Ludovic-Trarieux 2020
réuni à Genève
décerné à
l’Ordre des Avocats du Barreau de Port-au-Prince

Haiti

pour
" pour son engagement au service de l’indépendance des avocats, sa lutte exemplaire pour l’état de droit et pour les souffrances endurées au service des droits de l’Homme"

 

 

 

 

 

 

 

 

MENTION SPECIALE DU JURY 2020 POUR LES BARREAUX

 

Bar of the Year

Bar of the Year

 

 

 

La Mention spéciale du jury du prix Ludovic Trarieux décernée chaque année à un barreau qui a illustré pour son engagement au service de l’indépendance des avocats, sa lutte exemplaire pour l’état de droit et pour les souffrances endurées au service des droits de l’Homme
a été décernée pour 2020 à
l’Ordre des Avocats du Barreau de PORT-AU-PRINCE

 

 

Le Barreau de Port-au-Prince s’est montré d’octobre à décembre 2018 inflexible pour défendre ses avocats. Il a décidé le 11 octobre de ne plaider sur aucune affaire au tribunal en signe de solidarité avec deux avocats ainsi qu’avec le greffier en chef du parquet près le tribunal civil de Port-au-Prince, victimes de brutalité policière, en exigeant que des sanctions disciplinaires soient prises contre le directeur départemental de l’Ouest de la Police Nationale d’Haiti (PNH) et les policiers impliqués dans des actes de violence contre des avocats ainsi que le départ du Commissaire du Gouvernement de Port-au-Prince.

En septembre 2019, une nouvelle prise de position du Barreau signée par le bâtonnier de l’ordre des avocats de Port-au-Prince, Stanley Gaston, a exprimé une nouvelle fois ses inquiétudes face à la fracture de l’état de droit :« Les évènements actuels et récurrents démontrent que toutes les composantes de l’Etat de droit sont à mal et symbolisent la situation de déliquescence qui sévit dans le pays» peut-on lire dans cette note.

Le nouveau bâtonnier, Me Monferrier Dorval, élu le 5 février 2020, a placé au premier plan de sa campagne : « préserver l’indépendance de l’Ordre à l’égard de tous ; promouvoir l’état de Droit et veiller à son respect». Le vendredi 28 août 2020 dans la soirée le bâtonnier Monferrier Dorval était assassiné par des tireurs inconnus devant son domicile. Depuis, aucune diligence utile d’une enquête effective n’est connue alors que le barreau de Port-au-Prince a droit à la vérité sur les auteurs intellectuels et matériels de l’assassinat de son bâtonnier.
(Voir aussi ci-dessous la version en anglais).

 

 

The special mention of the jury of the Ludovic Trarieux Prize awarded annually to a bar that has illustrated by its action, its work or its suffering the defense of human rights was awarded for 2020 to
The Bar Association of PORT-AU-PRINCE (Haiti).

 


 

The Bar of Port-au-Prince has been from October to December 2018 inflexible to defend his lawyers. It decided on October 11 not to plead on any case in court in solidarity with two lawyers and the chief clerk of the prosecutor near the civil court of Port-au-Prince, victims of police brutality, demanding that disciplinary sanctions be taken against the departmental director of the West of the National Police of Haiti (PNH) and the police involved in acts of violence against lawyers as well as the departure of the Government Commissioner of Port-au-Prince, Clamé Ocname Daméus. The president of the Bar Association, Mr. Stanley Gaston, announced that he had begun discussions with the Executive to resolve the matter amicably but had failed. "The movement is legitimate. The crisis may last as long as it lasts. Lawyers will not let go, "he said. He added that it was a "fight for the prestige of the profession of lawyer and also for the protection of the litigants". The strike lasted for more than two months. After the Commissioner's replacement, the lawyers finally decided to temporarily suspend their strike, at an extraordinary general meeting on December 20, 2018, pending the provision of satisfy all of their claims.

The new Bâtonnier, Me Monferrier Dorval, elected on February 5, 2020, placed at the forefront of his campaign: "to preserve the independence of the Bar with regard to all; promote the rule of law and ensure its respect ". On Friday August 28, 2020 in the evening Bâtonnier Monferrier Dorval was assassinated by unknown shooters in front of his home. Since then, no due diligence for an effective investigation could be actually known, when the Port-au-Prince bar is entitled to the truth about the intellectual and material authors of the assassination of its president.
(See also the French version).

Bar of the Year

·